Accessibilité

Design inclusif et accessibilité numérique : quelles différences ?

Par Elodie Beucher, le 7 mai 2024 à 09:00

La conception inclusive et l’accessibilité numérique sont deux éléments indispensables dans la création de produits/services utilisables par le plus grand nombre. Bien qu’étroitement liés, ils jouent chacun un rôle différent dans leur approche et leur application. Comprendre ces distinctions est essentiel pour créer des produits et des expériences numériques accessibles à tous. Explorons donc en détail la différence entre le design inclusif et l'accessibilité numérique.

Principes du design inclusif et de l'accessibilité numérique

Plus d’un milliard de personnes dans le monde souffrent de handicap affectant leur utilisation du Web. Cela rend la construction de sites web accessibles indispensable pour l’égalité d’accès.

 

En intégrant des fonctionnalités et des principes d'accessibilité dès le processus d’idéation, les concepteurs peuvent garantir la création de produits numériques inclusifs, conviviaux et fonctionnels pour tous les utilisateurs. 

 

Bien que la conception inclusive et l’accessibilité numérique partagent des objectifs communs de promotion de l’inclusion et de la convivialité, elles diffèrent par leur approche et leur portée.

 

Le design inclusif, est une technologie au service de la diversité des besoins. 

 

Le design inclusif est un concept visant à créer des produits répondant aux besoins de différents profils. Considérez-le comme la phase de conception où la diversité des capacités des utilisateurs, de leur âge, de leur sexe et d’autres facteurs tels que la compétence technologique, la culture, la langue et les préférences personnelles sont pris en compte dès le départ.

 

En ce sens, le design inclusif permet de créer des produits et des services qui peuvent être utilisés de façon intuitive et efficace par le plus grand nombre possible de personnes, sans nécessiter d'adaptations ou de configurations spéciales.

 

L’objectif est d’éviter l’exclusion numérique. Il s'agit de reconnaître les expériences utilisateur variées et de concevoir de manière préventive pour s'adapter à cette diversité.

Pour adopter avec succès la conception inclusive, les concepteurs doivent prêter attention à plusieurs éléments, notamment l'accessibilité de l'interface, l'écriture UX et d'autres principes du design inclusif. 

L'accessibilité numérique, au-delà de l'inclusion

Si le précédent concept vise l’inclusion, l’accessibilité numérique va plus loin. Celle-ci, axée sur l’exécution technique, permet de rendre les produits numériques non seulement inclusifs, mais également facilement utilisables pour les personnes handicapées. 

 

Contrairement à la conception inclusive, qui est une méthodologie, l'accessibilité numérique est davantage une qualité des produits numériques. Cela implique des considérations liées à la conception de l’interface utilisateur (UI) et de l’expérience utilisateur (UX), ainsi qu’à l’ergonomie pour améliorer la convivialité pour les personnes handicapées.

 

L'accessibilité numérique vise la suppression d’obstacles qui pourraient empêcher les individus en situation de handicap de profiter pleinement des opportunités numériques. 

Comment créer un espace numérique plus inclusif et accessible à tous ?

Sans connaissance des bonnes pratiques, la conception inclusive et l’accessibilité numérique peuvent sembler complexes comme exercices.

 

Tout commence par une prise de conscience : considérer les différents types de handicaps en l’occurrence - qu’il soit physique, visuel ou cognitif - et tous les utilisateurs de manière globale. Ensuite, respecter certaines normes et bonnes pratiques incluant une évaluation et un suivi continu du processus de mise en conformité pour faciliter l’accès au plus grand nombre.

 

Pour aller plus loin, dispenser des formations aux équipes de conception/développement et collaborer avec des experts en accessibilité comme Ipedis pour répondre aux besoins et défis spécifiques - conformes aux directives et normes techniques de type WCAG et RGAA.

Adopter une stratégie complémentaire pour un web plus inclusif et accessible 

En pratique, les concepts d'accessibilité numérique et de design inclusif sont souvent interdépendants. Il est important de bien comprendre leurs différences afin de mieux apprécier leur rôle complémentaire dans la création d'un web accessible à tous. 

 

C'est en combinant ces deux approches que les créateurs peuvent concevoir des produits à la fois inclusifs et accessibles - pour créer une expérience utilisateur fluide, non seulement conforme aux normes, mais également inclusive et accessible à tous les utilisateurs.

 

A titre d’exemple, un bouton doit non seulement être désigné de façon inclusive pour pouvoir être identifié convenablement par tous mais aussi codé accessible pour être utilisable quel que soit le mode de navigation.

 

N’oublions pas que cette démarche n’est pas seulement bénéfique, mais impérative. Centrée sur l'humain, en comprenant les besoins, les capacités et les limites de divers groupes d'utilisateurs. En mettant en œuvre ces principes, nous pouvons garantir que chacun puisse accéder et utiliser le contenu et la technologie numériques.

 

Votre site web est-il accessible et inclusif ?

Elodie Beucher

Elodie Beucher

Elodie est Responsable Marketing et Communication chez IPEDIS. Elle pilote la stratégie marketing et notamment la partie contenu du blog. Son expérience client dans d'autres secteurs d'activité et sa vision 360 lui permettent d'aborder l'ensemble des thématiques autour de l'accessibilité numérique.

    La fresque de l'accessibilité numérique, découvrez notre atelier de sensibilisation

    Vous avez des projets d'accessibilité

    et vous souhaitez être accompagné ?

    Contactez Nos Experts