Digital Publishing

Flipbook : Faut-il Tourner Définitivement la Page ?

Par Moïse Akbaraly, le 4 décembre 2019 à 09:00

À la mode dans les années 2000, le flipbook provoquait l’effet woaw auprès des utilisateurs avec son format ludique et interactif. Mais aujourd’hui ce dernier perd en notoriété avec la démocratisation du HTML5 et ses fonctionnalités avancées.

Alors, le Flipbook est-il mort ? Tous les éléments de réponse dans cet article.

CTA amenant vers notre solution pour augmenter la visibilité de votre publication

Rappel de la définition d’un flipbook

À l'origine, le flipbook ou folioscope constitue un livret d’images assemblées qui donne l’illusion de mouvement et de réaliser une séquence animée.

Fait pour être feuilleté, le flipbook est désormais digitalisé ! Dans le jargon numérique, le flipbook en ligne est un webzine ou catalogue interactif qui se feuillette en cliquant sur le coin des pages. Vous tournez la page comme si vous avez un vrai magazine en main (avec effets sonores, ombres de page et plus) à l’exemple d'un catalogue de produits sur internet.

Le format flipbook est utilisé pour remplacer les PDF numériques conventionnels et les documents papier comme les rapports, les magazines, les catalogues en ligne, les brochures, les livres…

Il reprend fidèlement le PDF pour le transposer sur PC.

Rappel de l'historique du flipbook

À mi-chemin entre livre et cinéma, le flipbook prend naissance vers 1860. On doit cette création au Français Pierre-Hubert Desvignes, car il fut le premier à développer les feuilletoscopes : des livres effeuillés avec le pouce pour donner l’illusion d’un mouvement continu.

Mais c’est le Britannique John Barnes Linnett qui sera le premier à breveter le folioscope sous le nom de Kineograph.

Bien qu’on n’arrive pas à dater précisément l’arrivée du flipbook, on peut dire que l’image inspirait déjà des créateurs avant l'apparition du cinéma ; des dessins d’artistes se composaient de suites d’images feuilletables.

Mais le flipbook en soi serait bel et bien né au XIXe siècle, lors de l’apparition de la photographie dans le milieu cinématographique.

L’Allemagne et les États-Unis sont les précurseurs des inventions visant à animer les images. À la fin du XIXe siècle, les « Living Pictures » ou « Cinématographe de Poche » en France se démocratisent. Elles sont commercialisées dans les magasins de jouets ou dans les boutiques de farces...

Vers les débuts 1900, le laboratoire photographique Biofix conçoit des flipbooks originaux, le plus célèbre étant celui qui représentait Guillaume Apollinaire et André Rouveyre.

En avril 1911, un Allemand, Rudolf Schulze, fait une demande de brevet à Paris pour un ouvrage permettant d'insérer des scènes animées dans un livre, à l’image d’un flipbook.

Entre mai et août 2005, le Kunsthalle de Düsseldorf propose son premier évènement d'envergure dédié au flipbook (« Daumenkino. The Flip Book Show »). La salle d’exposition d’art présente quelques flipbooks historiques de personnages comme Linnett ou Skladanowsky et d'artistes tels que Robert Breer, George Griffin, Gilbert & George, Andy Wharol...

image illustrant l'histoire du flipbook

Pourquoi le Flipbook se ringardise-t-il ?

Les utilisateurs étant de plus en plus exigeants sur l’expérience de navigation, le flipbook peine à répondre aux plus grandes attentes.

Les flipbooks ont été conçus à l'origine en tenant compte des habitudes de lecture des ordinateurs de bureau. Ainsi, lorsqu'il s'agit de mobile, les mêmes pages imprimées seront réduites pour les petits écrans de smartphones ou de tablettes.

Avec moins d'espace à l'écran, les lecteurs doivent maintenant zoomer, feuilleter et faire défiler excessivement simplement pour lire vos articles, transformant ce qui aurait dû être une tâche sans effort en une épreuve.

En d’autres termes, le format flipbook est difficilement compatible avec les nouveaux supports mobiles. La navigation et les fonctionnalités de zoom qu’on retrouve sur desktop sont obsolètes sur smartphone.

À partir du moment où il faut “pincher” ou zoomer avec ses doigts sur une version mobile, on considère alors que l'expérience est dégradée.

Très peu d’utilisateurs resteront sur un site (ou une application mobile) si ce dernier ne répond pas à leurs besoins - par exemple, pour trouver des informations ou naviguer rapidement. Par conséquent, vous pouvez vous attendre à voir votre lectorat numérique diminuer si vous n'avez pas pris en compte l'expérience des utilisateurs mobiles.

Pour tout dire, le format flipbook est dépassé et laisse la place à des technologies plus avancées comme l’Infinite Scroll. L’apparition de nouveaux formats de consultation comme le scroll infini correspond à une lecture verticale du contenu. On retrouve ce format notamment sur Facebook, Twitter ou LinkedIn. Il est particulièrement adapté pour afficher des contenus importants.

Le format flipbook est aujourd’hui anachronique, les usages de consultation visent à obtenir une expérience de lecture la plus intuitive possible en tirant parti au maximum des fonctionnalités natives des terminaux et navigateur.

Pour aller plus loin sur les supports numériques disponibles, suivez notre guide pour choisir le meilleur format de publication.

Flipbook en ligne : quel intérêt ?

Nous avons vu que Flipbook n’est plus en vogue, malgré le fait qu’il soit encore utilisé dans la stratégie de communication. Créer un flipbook offre des fonctionnalités basiques, mais qui peuvent être intéressantes. Voici quelques raisons qui justifient toujours cette pratique.

Source

Image illustrant le flipbook en ligne : quel intérêt ?

Une lecture différente

Ce support offre une nouvelle expérience de lecture. Le lecteur peut feuilleter le flipbook ou accéder à une page du document depuis le sommaire.

Transformer un document PDF en e-catalogue

Les documents numériques en PDF classique se transforment en catalogue interactif et sont accessibles sur différents supports (PC, tablette et smartphone).

Un référencement naturel amélioré

Ce support augmente le niveau de visibilité sur les moteurs de recherche, ce qui améliore les chances de vous trouver sur le web.

Des fonctionnalités e-commerce

Avec le module E-shop, votre catalogue interactif format flipbook permet d’orienter l’internaute directement à votre site de vente en ligne.

En outre, le folioscope est facile à faire ! On trouve des solutions flipbook gratuites en ligne avec des fonctions interactives. Des dispositifs intégrés rapidement sur votre site, partageables sur blog et réseaux sociaux permettant ainsi d'atteindre au mieux votre cible.

Mais ce format a-t-il toujours une place dans la stratégie de communication ? À savoir, flipbook simple est bien moins performant pour satisfaire les besoins de plus en plus exigeants. D’où l’intérêt de se tourner vers la solution de PDF interactif.

Le PDF interactif : une solution dynamique et accessible

L’enjeu est de taille en cette ère numérique où les utilisateurs privilégient une lecture digitale optimisée et fluide. Un gros défi que relève parfaitement la technologie du scroll infini.

Le flipbook est aujourd’hui obsolète dans une époque où l’expérience utilisateur et notamment le mobile first prime. Le Flipbook est mort, vive le scrollbook !

Les utilisateurs peuvent désormais passer d’un support à l’autre grâce à cette technologie de navigation vers le bas. Une fonctionnalité que propose la solution Publispeak ou le dispositif de virtualisation de PDF permettant de transformer vos publications PDF en site interactif, de distribuer et d’analyser les contenus.

CTA amenant vers la solution Publispeak de Digital Publishing

Moïse Akbaraly

Moïse Akbaraly

Créée à l’initiative de deux passionnés, Ipedis est aujourd’hui une agence française de Digitale Publishing reconnue, experte en accessibilité numérique. Interface interactive, Digital Digest, PDF accessible, Ipedis propose des solutions adaptées à la transformation digitale des grandes entreprises telles que BNP Paribas, Publicis Groupe, Axa, Hermès, Air Liquide ou encore Bouygues. Ipedis s’appuie sur une solide équipe de 20 talents, tous portés par la même conviction : la technologie au service de l’innovation sociale.

Quels sont les 80 chiffres clés de l'accessibilité numérique en France des sites e-commerce et institutionnel ?

DÉCOUVREZ LES 80 CHIFFRES CLÉS DE L'ACCESSIBILITÉ NUMÉRIQUE EN FRANCE