Accessibilité

Les 4 principes fondamentaux de l'accessibilité numérique

Par Alex, le 13 février 2019 à 14:09

Connaissez-vous vraiment les principes de l’accessibilité web ? En effet, c’est un sujet essentiel qui exige des éclaircissements. Voilà pourquoi nous avons décidé d’aborder en profondeur ce concept.

Qu'est-ce que l'accessibilité numérique ? Pourquoi est-elle importante ? Quels sont les standards d’accessibilité web ? Et comment respecter les principes qui régissent l’accessibilité web ?

Découvrez vite les fondamentaux du web pour tous, une condition indispensable pour répondre aux besoins de l’ensemble des utilisateurs.

80 chiffres clés sur l'accessibilité numérique des principaux sites e-commerce et corporate

Accessibilité numérique : définition

L’accessibilité web se définit comme un concept permettant à tout le monde d’accéder aux nouvelles technologies. Autrement dit, les dispositifs numériques doivent être conçus afin que chaque utilisateur puisse comprendre, naviguer et interagir aisément.

Afin de se conformer aux principes de l’accessibilité d’un site web, les développeurs et les concepteurs ont un rôle déterminant à jouer : pallier les éventuelles difficultés prévisibles. Ainsi, les individus éprouvant des déficiences - que ce soit un handicap physique et sensoriel (moteur, auditif, visuel), mental (intellectuel, psychique cognitif) ou les personnes âgées pourront bénéficier d’un égal accès aux innovations technologiques.

Pourquoi l'accessibilité est-elle importante ?

Infographie illustrant l'accessibilité web

Pour pouvoir appliquer les grands principes, nous devons connaître les raisons qui justifient le respect des règles d’accessibilité numérique.

D’abord, d’un point de vue légal, il est obligatoire que tout le monde tienne compte de la loi sur l’égalité des droits et des chances :

« Les services de communication publics en ligne des services de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent doivent être accessibles aux personnes handicapées.

L’accessibilité des services de communication publics en ligne concerne l’accès à tout type d’information sous forme numérique, quels que soient le moyen d’accès, les contenus et le mode de consultation.

Les recommandations internationales pour l’accessibilité de l’internet doivent être appliquées pour les services de communication publique en ligne. (…) Le décret énonce en outre les modalités de formation des personnels intervenant sur les services de communication publique en ligne. »

En outre, le World Wide Web Consortium (W3C), organisme de normalisation, préconise le « web pour tous », c’est-à-dire que tout le monde doit pouvoir accéder aux innovations technologiques même sans tenir compte de leur matériel, leurs logiciels, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur situation géographique et leurs capacités physiques ou mentales.

Enfin, la technologie au service des personnes handicapés s’avère un moyen d’intégration et d’autonomie puisqu’il fait partie du quotidien de tout citoyen.

Maintenant que tout est clair sur les enjeux de l’accessibilité numérique pour le handicap, nous pouvons entrer plus en détails dans le cœur du sujet.

Les 4 principes de l'accessibilité web

Principe 1 : perceptible

L'information et les composants de l'interface utilisateur doivent être proposés à l'utilisateur de façon à ce qu’il puisse les percevoir par tous ses sens.

  • Proposition d’équivalents textuels au contenu non textuel. Le but est de les présenter sous d’autres formes selon les besoins de l’individu :
    • Grands caractères
    • Transcription braille
    • Synthèse vocale symboles
    • Audio-description
    • Langage simplifié
  • Création de solutions de remplacement aux médias temporels (audio, vidéo ou animations Flash) :
    • Transcription textuelle
    • Sous-titrage automatique
    • Traduction en langue des signes
  • Production d’un contenu adaptable présenté de différentes façons sans perte d’information ni de structure, par exemple une mise en page simplifiée.
  • Distinction entre le fond et la forme du contenu pour une meilleure perception visuelle et auditive (séparation du premier plan et de l’arrière-plan)

Découvrez notre modèle gratuit de rapport annuel accessible à tous !

Principe 2 : utilisable

Les composants de l'interface utilisateur et de navigation doivent être utilisables.

  • Rendre toutes les fonctionnalités accessibles au clavier
  • Laisser à l’utilisateur un délai suffisant pour lire et utiliser le contenu - ne pas avoir recours au défilement automatique
  • Ne pas créer de contenu susceptible de provoquer des crises (pas plus de 3 flashs)
  • Fournir à l’utilisateur des éléments d’orientation pour naviguer, trouver le contenu et se situer dans le site (hiérarchie des titres, fil d’Ariane, liens explicites, plan de site...)

Principe 3 : compréhensible

Les informations et l’utilisation de l'interface utilisateur doivent être compréhensibles.

  • Rendre le contenu textuel lisible et compréhensible (langues précisées, abréviations explicitées, jargon explicité)
  • Concevoir les pages afin qu’elles apparaissent et fonctionnent de manière prévisible
  • Permettre à l’utilisateur d’éviter les erreurs de saisie et de les corriger (messages d’erreurs, aides contextuelles…)

Principe 4 : robuste

Le contenu doit être suffisamment robuste pour être interprété de manière fiable par un grand nombre d'agents utilisateurs, y compris les technologies d'assistance.

Accessibilité web : normes et bonnes pratiques pour des sites accessibles

infographie illustrant l'accessibilité numérique

Que ce soit sur un site web, une documentation électronique ou des applications, la conception d’une plate-forme numérique accessible doit respecter les normes détaillées ci-dessus. Et cela passe par l’utilisation d’outils visant à favoriser l’accessibilité au plus grand nombre.

La reconnaissance vocale

La voix dans le secteur numérique représente un atout de taille pour répondre aux enjeux de l’accessibilité web. Les dispositifs mis en œuvre se montrent de plus en plus sophistiqués. Prenons par exemple les assistants vocaux (Google Now, Alexa, Siri, Cortana) qui arrivent à comprendre la voix des utilisateurs et à apporter une réponse pertinente à leurs demandes. Grâce à ces avancées technologiques, plusieurs actions sont possibles comme des recherches rapides ou des transactions d’achat par le biais de la voix.

Évidemment, les personnes en situation de handicap (moteur et visuel) ou âgées peuvent en profiter pour accéder sereinement aux plates-formes numériques. Parallèlement, la transcription vocale pallie les difficultés des individus qui ne peuvent pas utiliser correctement le clavier ou la souris.

La synthèse vocale

La synthèse vocale est un autre outil d’accessibilité web fonctionnant avec la voix. Elle consiste à transformer les contenus textuels en paroles. On peut trouver cette technologie notamment dans les lecteurs d'écran ou les outils de vocalisation web comme Readspeaker.

Les personnes âgées, non voyantes ou malvoyantes ainsi que celles ayant des difficultés de lecture peuvent accéder aux contenus de sites web, de documents numériques et d’applications mobiles à travers la synthèse vocale.

Le sous-titrage automatique

Le sous-titrage automatique intègre une technologie de transcription écrite des paroles en temps réel afin d’aider les handicapés auditifs ou visuels. PowerPoint et Skype sont les premiers à miser sur cette nouvelle mesure d’accessibilité numérique.

La technologie haptique

La technologie haptique aide les handicapés visuels à ressentir des vibrations légères lorsqu’ils posent leur doigt sur un écran tactile. Elle permet d’expérimenter la sensation d’appuyer sur un bouton physique ; non seulement l’action est possible, mais la faculté de perception est également acquise. Un critère qui correspond au premier principe de l’accessibilité web.

La technologie de reconnaissance des mouvements

Avec la technologie de reconnaissance des mouvements, les personnes atteintes d’un handicap peuvent avoir accès aux dispositifs numériques malgré leurs déficiences. Les consoles de jeux vidéos comme Wii et Kinect l’ont prouvé d’ailleurs. La Wii va encore plus loin en offrant à la fois une aide à la mobilité des articulations et d’équilibre, mais aussi une meilleure performance cognitive.

Atteignez vous aussi un haut niveau d’accessibilité web

Vous avez pu constater au fil de votre lecture la force de l’accessibilité web avec ses principes et ses enjeux que trop d’entreprises ignorent - en cette ère où tout utilisateur doit pouvoir comprendre, naviguer et interagir aisément.

C’est pourquoi nous proposons des solutions innovantes pour rendre les documents numériques accessibles et conformes aux standards WCAG (Web Content Accessibility Guidelines) 2.1, RGAA (Référentiel Général d’Accessibilité des Administrations) 3.0 et ADA (American Disability Act).

Avec Publispeak, vous pouvez désormais rendre vos PDF accessibles et les transformer en site interactif pour une meilleure expérience de navigation. Nous avons su développer une solution unique permettant d’atteindre un haut niveau d’accessibilité internet.

80 chiffres clés sur l'accessibilité numérique des principaux sites e-commerce et corporate

Quels sont les 80 chiffres clés de l'accessibilité numérique en France des sites e-commerce et institutionnel ?

DÉCOUVREZ LES 80 CHIFFRES CLÉS DE L'ACCESSIBILITÉ NUMÉRIQUE EN FRANCE