Accessibilité

Les 10 meilleurs conseils pour améliorer l'accessibilité numérique de son site web

Par Moïse Akbaraly, le 25 janvier 2019 à 09:00

L'exclusion numérique peut prendre différentes formes, dont le manque d'accessibilité des sites web. Dans une société ultra connectée où le recours à Internet est la norme, il est crucial de veiller à optimiser l'accessibilité de son site web.

80 chiffres clés sur l'accessibilité numérique des principaux sites e-commerce et corporate

Pourquoi améliorer l'accessibilité numérique de son site web ?

L'accessibilité numérique : définition

Qu'est-ce que l'accessibilité numérique ?

L'accessibilité numérique d'un site web consiste à permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder au contenu d'un site Internet.

Les administrations publiques et les entreprises affiliées sont encouragées à suivre un ensemble de bonnes pratiques pour l'accessibilité numérique de leur site web, en se basant sur les recommandations du WCAG 2.1 (Web Content Accessibility Guidelines) ou du RGAA (Référentiel Général d’Accessibilité des Administrations) 3.0.

Lorsque l'on parle d'accessibilité numérique et de handicap, on pense d'abord aux personnes présentant un handicap moteur, mais le handicap peut recouvrir de nombreuses formes, visibles ou non (intellectuel, psychologique, certaines pathologies...).

L'accessibilité web concerne également les personnes âgées. En effet avec l’âge, elles peuvent être plus susceptible de présenter une baisse de leurs facultés visuelles, auditives et motrices .

CTA mini benchmark accessibilité

L'accessibilité numérique dans la loi

La loi du 11 février 2005 concernant « l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » impose aux services publics de prendre en compte les différents handicaps pour rendre leur sites Internet accessibles à tous. C'est pour répondre à cet enjeu qu'a été développé le référentiel RGAA.

 

Le RGAA : Référentiel Général d'Accessibilité pour les Administrations

 

Si cette loi concerne avant tout les services publics et les entreprises privées qui génèrent un certain chiffre d’affaires, toutes les entreprises devraient également s'en inspirer pour le développement d'une vraie accessibilité de leurs sites web.

En 2016, la loi pour une République numérique (abr. loi numérique) est une loi française proposée par la secrétaire d'État au numérique Axelle Lemaire.

Cette loi a pour objectif de donner une longueur d'avance à la France dans le domaine du numérique en favorisant une politique d'ouverture des données et des connaissances » et « d’adopter une approche progressiste du numérique, qui s'appuie sur les individus, pour renforcer leur pouvoir d'agir et leurs droits dans le monde numérique ».

3 trois axes sont prioritaires :

  • la circulation des données et du savoir,
  • la protection des individus dans la société du numérique,
  • l'accès au numérique pour tous.

Pourquoi l'accessibilité est importante ?

Selon une enquête de l'INSEE publiée en 2007, pas moins de 9,6 millions de Français entre 15 et 64 ans sont concernées par le handicap :

  • 2,3 millions présentent une déficience motrice ;
  • 5,2 millions présentent une déficience auditive ;
  • 1,7 million présentent une déficience visuelle ;
  • 0,7 million présentent une déficience intellectuelle.

Ne pas prendre en compte l'accessibilité web, les normes et bonnes pratiques pour des sites accessibles est donc autant un manque de considération certain pour une large partie du public qu'une mauvaise stratégie, puisque les entreprises qui ne tiennent pas compte de cet enjeu se ferment à une partie de leur public.

Suivre dès maintenant les bonnes pratiques de l'accessibilité numérique permet de :

  • Toucher un public plus large ;
  • Contribuer à rendre la société plus inclusive ;
  • Augmenter le trafic et le référencement ;
  • Améliorer sa e-réputation ;
  • Anticiper les changements de la société : l'inclusivité ne sera bientôt plus une option.

Définir l'accessibilité d'un site web permet déjà de comprendre les enjeux, mais l'inclusivité n'est pas seulement préférable, elle est nécessaire et profite à tous.

Par exemple, on peut vouloir regarder une vidéo ou écouter un fichier mp3 à un moment où le contexte ne s'y prête pas (ex : environnement bruyant ou qui oblige à la discrétion).

Si votre site prévoit ce cas de figure pour les personnes en situation de handicap (retranscription du fichier audio, sous-titrage de la vidéo...), un public plus large pourra aussi en profiter.

Rendre son site plus inclusif représente aussi un excellent booster de trafic, ce qu'il est possible d'observer grâce aux KPIs (Key Performance Indicator). Ajouter des KPIs sur le site Internet permet d’optimiser son budget et d’avoir des résultats en hausse.

Cas concret : comment naviguent les personnes non voyantes sur le web ?

 

Comment les personnes handicapés profitent de l'accessibilité numérique pour naviguer sur le web

 

Les personnes non voyantes ou malvoyantes utilisent elles aussi Internet, que ce soit pour des démarches administratives, le travail ou simplement les loisirs. Elles disposent de plusieurs outils pour les accompagner dans leur navigation, comme par exemple :

  • Le lecteur d’écran comme JAWS ou NVDA qui leur dicte ce qui est écrit à l'écran ;
  • La plage braille : un dispositif relié à l'écran qui permet aux utilisateurs de lire en braille ce qui est affiché sur le site Internet.

Mais ces outils ne sont efficaces que si les sites Internet consultés respectent les règles d’accessibilité numérique : pour qu'une image pertinente soit décrite à l'utilisateur, encore faut-il que le site ait pensé à proposer une alternative textuelle pertinente.

D'autres sites sont même en partie ou totalement impraticables, car leur utilisation repose sur l'utilisation de la souris, alors que de nombreuses personnes non voyantes n'en n'utilisent pas et qu’elle navigue grâce à leur clavier et à la tabulation.

 

Le saviez vous ?

Sur tous les claviers universels, il y a deux repères sur les touches F et J. Elles permettent aux personnes non-voyantes de se repérer plus facilement sur le clavier. En effet, ces utilisateurs ont mémorisé par coeur l'ensemble des touches du clavier.

10 conseils pour améliorer l'accessibilité

Voici quelques conseils pour commencer à améliorer l’accessibilité de votre site sans être exhaustif.

Balise Alt Text pour les images

De nombreux facteurs liés à l'utilisateur ou au support utilisé peuvent rendre la lecture d'une image compliquée, voire impossible. Associer à chaque image (lorsque c'est pertinent pour la compréhension globale) une alternative textuelle permet de résoudre ce problème.

Pensez également aux sliders images mais aussi aux vidéos. Ces contenus sont très difficilement accessibles, il est donc nécessaire de proposer des alternatives :

  • sous-titrage (SRT),
  • retranscription,
  • audiodescription,
  • etc.

Avoir des contrastes suffisants

Le contraste entre les textes et l'arrière-plan doit être suffisant pour assurer une lecture confortable. Plus globalement, vous devez prendre en compte tous les types de handicaps : un texte ou document doit pouvoir être lu sans se fatiguer.

Découvrez notre modèle gratuit de rapport annuel accessible à tous !

Il faut donc aussi faire attention aux graisses, aux typos utilisées... Respecter les standards d'accessibilité HTML, en se tournant vers des polices d'écriture accessibles à tous, permet de ne pas se tromper.

Fournir des options de navigation claires

Les standards d'accessibilité web concernent aussi l'ergonomie du site. Des options de navigation conventionnels représentent un véritable atout en termes d'accessibilité.

La navigation doit être la même partout. Pour plus de confort, on peut ajouter un fil d’Ariane. A minima, deux moyens de navigation doivent être proposés à tous.

Hiérarchiser les niveaux de titres

Lire sur un écran peut être une source de fatigue ou d'inconfort. Les utilisateurs apprécieront de pouvoir imprimer une page de manière intuitive, sans renvoi à différentes fenêtres ou instructions, et en assurant une excellente lisibilité au contenu dans sa version imprimable.

Le niveau de titre permet de structurer le texte, de fournir un plan de la page qui facilitera la navigation et la compréhension. Plus concrètement, les personnes non voyantes utilisent les raccourcis clavier pour naviguer de titre en titre grâce à un lecteur d’écran.

Si vous ne structurez pas votre contenu au niveau de vos titres, elles ne pourront pas comprendre la structure de votre page.

Cette règle est aussi valable pour les personnes avec des handicaps cognitifs ou moteur. Cela permet de mieux appréhender la structure du site et ainsi trouver plus facilement l’information recherchée.

Pour terminer, si vous optimisez les niveaux de titres, vous serez en mesure d’améliorer le référencement naturel (SEO) de vos pages et donc de vous offrir un maximum de visibilité sur les moteurs de recherches.

 

Quelques conseils à retenir :

  • Vos titres doivent être pertinents (SEO)
  • De préférence un seul H1 par rubrique (SEO)
  • Le titre de la page (méta-title) doit être similaire / proche du nom principal de la page (H1) (SEO).
  • Respecter l’ordre des titres : H2, H3, H4 pour mieux structurer la lecture
  • Privilégier l’organisation en titres et sous-titres plutôt que les titres trop longs.

Associer une étiquette à chaque contrôle de formulaire

Certains utilisateurs éprouvent des difficultés à lire les formulaires (ex : police d'écriture ou case à cocher trop petite).

Ajouter une étiquette à chaque contrôle de formulaire simplifie la lecture. Plus simplement, si les champs obligatoires ne sont uniquement visibles que par la couleur, cela mettra hors circuit une bonne partie de la population avec des déficiences visuelles.

Faciliter la lecture

Plusieurs éléments permettent de rendre la lecture plus aisée :

  • Choix des tailles de police ;
  • Outil loupe ;
  • Outil de synthèse vocale.

Identifier la langue principale d'une page et les changements de page

Là encore, il faut penser aux différents outils comme la synthèse vocale. Identifier la langue principale d'une page et les changements de page permet une meilleure adaptation à ces outils.

Respecter les standards

En respectant les standards pour la conception de l'accessibilité numérique, on s'assure une meilleure compatibilité avec :

  • Les différentes plateformes existantes (PC, Mac, Linux...) ;
  • Les différents navigateurs Web (Firefox, Chrome, Edge...).

Cela favorise également une meilleure portabilité, par exemple pour consulter le site depuis un ordinateur ou une tablette, mais aussi depuis une télévision, un assistant personnel, etc.

Pensez à rendre vos PDF accessibles

Une grande majorité des contenus sont publiés au format PDF, il s’agit souvent d’un angle mort de l’accessibilité où les annonceurs oublient bien souvent de rendre accessible ces PDF. Des informations importantes sont uniquement accessibles sous ce format comme : document de référence, rapport annuel, conditions générales de ventes, factures, avis de convocations etc..

Nous pouvons vous aider à rendre vos PDF accessibles grâce à notre offre dédiée.

Pour découvrir le PDF accessible : cliquez ici

Des liens aux intitulés explicites

Les liens Internet peuvent manquer de précision sur ce qu'ils recouvrent, ou afficher une longueur infinie et reposer sur des suites de caractères illisibles. Tous les liens, boutons, etc. remontés par le lecteur d’écran doivent avoir un intitulé explicite et différenciant pour comprendre où l’on va atterrir au clic.

Respecter les principes d'accessibilité permet de rendre le web plus inclusif et profite à tous. La société évolue déjà dans le sens de plus d'inclusivité. Les entreprises ont tout à gagner à suivre ces recommandations dès à présent pour répondre au mieux aux besoins de tous leurs utilisateurs.

Les points-clés à retenir :

  • La loi sur l'accessibilité numérique impose aux services publics et aux entreprises privées de rendre leurs outils numériques accessibles à tous.
  • Le RGAA présente différentes mesures pour rendre le web plus inclusif.
  • Rendre son site web plus inclusif permet de répondre aux besoins de tous les utilisateurs tout en bénéficiant d'un meilleur trafic et d'une excellente réputation.

New call-to-action

Moïse Akbaraly

Moïse Akbaraly

Créée à l’initiative de deux passionnés, Ipedis est aujourd’hui une agence française de Digitale Publishing reconnue, experte en accessibilité numérique. Interface interactive, Digital Digest, PDF accessible, Ipedis propose des solutions adaptées à la transformation digitale des grandes entreprises telles que BNP Paribas, Publicis Groupe, Axa, Hermès, Air Liquide ou encore Bouygues. Ipedis s’appuie sur une solide équipe de 20 talents, tous portés par la même conviction : la technologie au service de l’innovation sociale.

Quels sont les 80 chiffres clés de l'accessibilité numérique en France des sites e-commerce et institutionnel ?

DÉCOUVREZ LES 80 CHIFFRES CLÉS DE L'ACCESSIBILITÉ NUMÉRIQUE EN FRANCE