Accessibilité

Tout savoir sur les critères WCAG 2.1

Par Moïse Akbaraly, le 18 décembre 2019 à 09:00

Pour assurer une accessibilité optimale des sites internet, le W3C recommande le respect de son référentiel : les WCAG. L’organisme de normalisation web internationale propose régulièrement des mises à jour des critères WCAG, la dernière en date étant le WCAG 2.1. Alors que faut-il savoir pour être sûr de se conformer à la nouvelle version des normes d'accessibilité WCAG ? Toutes les réponses dans cet article.

Nouveau call-to-actionPrincipe des WCAG 2.1

Destinées aux développeurs de site web, les WCAG 2.1 (règles pour l'accessibilité des contenus web) guident les principaux concernés dans la création de sites internet accessibles et dans les stratégies de mise en accessibilité.

Qu’est-ce que l'accessibilité numérique ?

Définition de l'accessibilité : l’accessibilité des services numériques permet à tout utilisateur d’avoir accès à des outils informatiques de façon égale, et à des contenus numériques, qu’il soit en situation de handicap ou qu’il éprouve des difficultés à y accéder.

Il existe de nombreuses aides techniques et technologiques d’accessibilité numérique visant à pallier les déficiences, notamment les lecteurs d’écran, la synthèse vocale, les loupes ou encore les claviers adaptés.

Grâce à la mise en place d’une politique d’accessibilité rigoureuse, les personnes handicapées peuvent communiquer, échanger et participer à la société.

Pour cela, les applications et sites web doivent être pensés et conçus pour être conformité avec les principes de l’accessibilité numérique.

Niveaux WCAG : de WCAG 1.0 à WCAG 2.1

WCAG 1.0

La première version WCAG avait pour but de fournir un code HTML conforme à la norme définie par le W3C.

WCAG 2.0

Les WCAG 2.0 vont plus loin. En plus de l’HTML, ces règles concernent d’autres champs d’application (CSS, XML, Silverlight, Flash, PDF).

Pour tout dire, les WCAG 2.0 privilégient les principes à la technique, et s’articulent autour de 4 notions de base :

  • Perceptible - les contenus numériques et les outils doivent être proposés à l'utilisateur de façon à ce qu’il puisse les percevoir, et ce, par tous les sens.
  • Opérable - les composants de l'interface utilisateur et de navigation doivent être utilisables.
  • Compréhensible - les informations et l’utilisation de l'interface utilisateur doivent être compréhensibles.
  • Robuste - le contenu doit être suffisamment robuste pour être interprété de manière fiable par un grand nombre d'agents utilisateurs.

Bon à savoir

Les règles du référentiel général d’accessibilité (RGAA), basées sur les WCAG 2.0, reposent également sur ces 4 principes fondamentaux.

WCAG 2.1

Rétrospective des Working Draft de la version 2.1

Avant toute chose ; Qu’est-ce qu’un Working Draft ? Le W3C a mis en place différents processus d’écriture : des recommandations évoluant selon différents niveaux de maturité, en commençant par le Working Draft.

Le Working Draft (WD), ou brouillon de travail, constitue un standard préliminaire, modifié par la suite pour se conformer au standard définitif.

On a vu la rédaction de 6 Working Drafts jusqu’à la publication de la Candidate Recommendation (étape qui suit celle d’un Working Draft), en janvier 2018.

L’objectif de cette étape est de tester la faisabilité d’une recommandation avant le processus finale : « recommandation officielle » (REC).

Le premier public draft de février 2017 voit l’ajout de 3 nouveaux critères alors que 25 autres critères sont cités et possèdent le statut « proposé ». Pour être considérés comme « nouveaux », les critères font l’objet de discussions conduisant à des appels à commentaires afin de parvenir à une décision par consensus.

Chacun des appels à commentaires aboutit à la publication d’un nouveau Working Draft. Voici l’historique des WD des WCAG 2.1 :

  • 19 avril 2017 : 1 nouveau critère
  • 30 juin 2017 : 5 nouveaux critères
  • 28 juillet 2017 : 2 nouveaux critères
  • 16 août 2017 : 4 nouveaux critères
  • 12 septembre 2017 : 6 nouveaux critères
  • 7 décembre 2017 : 1 critère est supprimé

2 autres critères sont supprimés avec la publication du CR du 30 janvier 2018.

image illustrant WCAG 2.1

17 nouveaux critères à respecter

C’est ce qui ressort à l’issue de la Candidate Recommendation WCAG 2.1 de janvier 2018. Ainsi cette nouvelle version compte 17 critères de plus que le WCAG 2.0, soit un peu plus de la moitié de critères conservés parmi ceux définis au préalable.

Créées en 2018, les règles en matière d’accessibilité étaient au nombre de 32 avant de trancher pour intégrer définitivement les plus pertinentes dans les WCAG 2.1. Sur les 17 critères conservés, ceux de l’accessibilité sur mobile (MATF) sont en majorité avec plus de 72 % d’entre eux maintenus contre 57 % des utilisateurs ayant une vision basse (LVTF) et 36 % des critères relatifs au handicap cognitif (COGA) dans la sélection des 32 critères annoncés d’emblée.

À savoir, ces critères sont répartis sur 3 niveaux de conformité : WCAG A, WCAG AA, WCAG AAA.

Découvrez les 17 nouveaux critères du WCAG 2.1

Quel est l’objectif de la mise à jour du WCAG 2.1 ?

Pour obtenir un meilleur niveau d’accessibilité, il était important de corriger les lacunes des précédentes versions :

  • Faible couverture des règles d’accessibilité pour les handicaps mentaux, cognitif et intellectuel dans les niveaux A, AA.
  • Manque de réponses adaptées aux besoins d’accessibilité des utilisateurs avec une vision faible.
  • Un besoin important de se conformer aux exigences en matière d’usage, notamment avec l’utilisation massive des smartphones et l’avènement de nouvelles technologies comme les assistants vocaux.

Comment se conformer aux nouvelles règles pour être accessible ?

image illustrant comment se conformer aux nouvelles règles pour être accessible

Avec les nouvelles règles d’accessibilité pour les administrateurs de site, ces derniers ont du grain à moudre afin de réussir leur stratégie de mise en accessibilité.

Respecter les référentiels comme le WCAG 2.1 est une des meilleures solutions pour augmenter l’accessibilité d’un site web. Mais personne n’est à l’abri d’un éventuel faux-pas.

Des tests peuvent être effectués pour assurer que tout le monde puisse accéder facilement au site.

À lire Les X bonnes pratiques pour rendre votre site accessible.

En attendant l’ultime version officielle WCAG

Comme nous l’avons vu plus haut, le WCAG 2.1 est une solution pour pallier les défauts du WCAG 2.0. Le lancement d’un nouveau modèle WCAG est prévu avant la version officielle. La prochaine version (2.2) serait aussi une recommandation provisoire pour appuyer le WCAG 2.1 avant la publication du document final.

Accessibilité des publications & décret de loi

 

Moïse Akbaraly

Moïse Akbaraly

Créée à l’initiative de deux passionnés, Ipedis est aujourd’hui une agence française de Digitale Publishing reconnue, experte en accessibilité numérique. Interface interactive, Digital Digest, PDF accessible, Ipedis propose des solutions adaptées à la transformation digitale des grandes entreprises telles que BNP Paribas, Publicis Groupe, Axa, Hermès, Air Liquide ou encore Bouygues. Ipedis s’appuie sur une solide équipe de 20 talents, tous portés par la même conviction : la technologie au service de l’innovation sociale.

Quels sont les 80 chiffres clés de l'accessibilité numérique en France des sites e-commerce et institutionnel ?

DÉCOUVREZ LES 80 CHIFFRES CLÉS DE L'ACCESSIBILITÉ NUMÉRIQUE EN FRANCE