Accessibilité

W3C accessibilité web : Focus sur les Critères à Respecter pour être en Conformité

Par Moïse Akbaraly, le 1 janvier 2020 à 09:15

Le W3C a émis un large éventail de recommandations visant à rendre le contenu web plus accessible. Le respect de ces instructions est dans votre intérêt, car il s’agit avant tout de vous aider à créer des contenus pouvant atteindre un plus grand nombre de personnes.

Voici un guide complet sur les critères à respecter pour être en conformité avec les standards d’accessibilité web du W3C.

Nouveau call-to-actionEn quoi consistent les règles d’accessibilité du W3C ?


D’abord qu'est-ce que l'accessibilité numérique ?

Définition d’accessibilité : l’accessibilité des services numériques permet à tout utilisateur d’avoir accès à des outils informatiques et à des contenus numériques de façon égale, qu’il soit en situation de handicap ou qu’il éprouve des difficultés à y accéder.

Passons maintenant aux règles d’accessibilité WCAG.

Principes du WCAG

Émises par le World Wide Web Consortium (W3C), les WCAG sont le meilleur moyen de rendre votre site web accessible à tous vos utilisateurs.

WCAG 1.0

La première version du WCAG, en 1999, a été un énorme bond en avant dans l'accessibilité du web, rassemblant des années de travail utile de la part de développeurs du monde entier.

Ces règles concernaient surtout les contenus HTML ; le but : fournir un code propre.

Optimiser le code source d'un site et simplifier l’indexation des pages permet d’améliorer le temps de chargement des pages.

Un code propre doit être lisible, facile à comprendre et bien structuré.

Avantages à utiliser un code propre

  • Code utilisable par tous et facile à éditer
  • Un web universel et accessible
  • Des opérations de maintenance simplifiées
  • Une qualité optimisée sur les ressources numériques

La version 1.0 des Web Content Accessibility Guidelines 1.0 comportait 14 lignes directrices qui se divisaient en trois niveaux de priorité :

  • Priorité 1 - le niveau le plus élémentaire d'accessibilité du web
  • Priorité 2 - s'attaquer aux principaux obstacles auxquels se heurtent les utilisateurs handicapés (malvoyants, non-voyants, sourds, malentendants…)
  • Priorité 3 - amélioration significative de l'accessibilité du web

WCAG 2.0

WCAG 2.0 - Les lignes directrices sont plus neutres sur le plan technologique que celles des WCAG 1.0. En concevant les WCAG 2.0 autour de principes et non de la technologie, le W3C a créé une déclaration éthique ainsi que des conseils utiles.

Outre HTML, WCAG 2.0 élargit son champ d’application vers d’autres technologies : CSS, XML, Silverlight, Flash et PDF.

Pour rendre le contenu plus accessible, le WCAG propose trois niveaux d'orientation : principes, lignes directrices, critères de réussite et techniques suffisantes et consultatives.

Image illustration sur les règles d’accessibilité du W3C

Les principes du WCAG 2.0

Apprendre les directives ne sert à rien si vous ne savez pas pourquoi elles existent. De là sont nés les 4 fameux principes du WCAG 2.0 :

  • Perceptible
  • Opérable
  • Compréhensible
  • Robuste
Les lignes directrices

Les principes sont suivis de lignes directrices. Les 13 directives fournissent les objectifs de base que les auteurs doivent atteindre afin de rendre le contenu plus accessible aux personnes handicapées.

Celles-ci considèrent les éléments qu'utilisent de manière générale tous les sites web:

  • Image
  • Vidéo
  • Couleurs
  • Liens
  • Tableaux
  • Scripts
  • Cadres
  • Éléments obligatoires
  • Navigation
  • Structuration de l’information
  • Consultation
  • Présentation

On peut les diviser en 3 grands domaines : éditorial, développement et graphisme. Chacun d'eux se décompose en différents critères.

En somme, les lignes directrices fournissent le cadre et les objectifs généraux pour aider les auteurs à comprendre les critères de réussite et à mieux mettre en œuvre les techniques.

Les critères de réussite pour être accessible

Pour chaque ligne directrice, des critères de réussite testables sont proposés afin de permettre l'utilisation des WCAG 2.0 lorsque des exigences et des tests de conformité sont nécessaires.

Afin de répondre aux besoins des différents groupes et des différentes situations, trois niveaux de conformité ont été définis :

  • Niveau d’accessibilité A - les fonctions d'accessibilité les plus élémentaires du web
  • Niveau d’accessibilité AA - traite des obstacles les plus importants et les plus courants pour les utilisateurs handicapés
  • Niveau d’accessibilité AAA - le niveau le plus élevé (et le plus complexe) d'accessibilité au web
Les techniques suffisantes et consultatives

Pour chacune des lignes directrices et des critères de réussite du document WCAG 2.0, le groupe de travail a également documenté une grande variété de techniques. Ces techniques sont informatives et se répartissent en deux catégories : celles qui sont suffisantes pour se conformer aux critères de réussite et celles qui sont consultatives.

Les techniques consultatives vont au-delà de ce qui est requis par les critères de réussite individuels et permettent aux auteurs de mieux répondre aux lignes directrices. Certaines techniques consultatives s'attaquent aux problèmes d'accessibilité qui ne sont pas couverts par les critères de réussite vérifiables.

WCAG 2.1

C’est la plus récente validation WCAG, créée en 2018.

Objectif : améliorer les stratégies de mise en accessibilité de la version précédente tout en maintenant les directives d’accessibilité recommandées par les WCAG 2.0.

Découvrez les 17 nouveaux critères d’accessibilité numérique.

RGAA :

Le référentiel général d’accessibilité pour les administrations (RGAA) existe depuis 2009. Ce document de référence national se base sur les principes et standards internationaux du WCAG pour assurer la mise en conformité d’un site internet.

Pour améliorer l’accessibilité des sites internet, le portail numerique.gouv.fr propose une sélection complète de ressources utiles incluant guide audit RGAA, gestion de dérogation, méthodologie pour les tests.

Quid des risques juridiques ?

Le décret n° 2019-768 du 24 juillet 2019 veut que tous les services de communication soient 100 % accessibles au public en ligne. À défaut de conformité, les sociétés concernées risquent une amende fixée à 20 000 euros annuel.

Comment assurer la conformité du site web avec les normes d'accessibilité

Image illustration sur comment assurer la conformité du site web avec les normes d'accessibilité

Vous pouvez tester votre site web avec un validateur ou un vérificateur.

Ces types de contrôleurs d'accessibilité Web fournissent des conseils - une bonne idée de la qualité de votre travail -, mais parce qu'ils sont automatisés et pas nécessairement complets, le score d’accessibilité obtenu à partir de ces outils n’est pas représentatif du niveau réel d’accessibilité.

Par exemple, un outil de test automatisé peut vous dire qu'il manque des alternatives textuelles à vos images, mais il ne peut pas vous dire quel texte alternatif écrire. Ou, dans le cas d'une image décorative, il peut vous indiquer qu'elle a besoin d'un texte alternatif, alors que ce n'est peut-être pas le cas.

Cela dit, la plupart des experts en accessibilité s'accordent à dire que les outils de test automatisés sont un indicateur parmi d’autres.

Les outils de test automatisés sont plus efficaces lorsqu'ils sont associés à des tests manuels. Alors, pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Le test manuel pour l’accessibilité des sites peut inclure :

  • Révision de la structure/architecture du site web ou de l'application (par exemple, révision de l'ordre des rubriques)
  • Tests de compatibilité avec le clavier (ex. lecture logique / ordre des tabulations)
  • Revue de presse (ex. description audio et/ou texte pour la vidéo)
  • Test des dispositifs d’aide et de technologie d’accessibilité numérique en matière d'assistance (ex. lecteurs d'écran, synthèse vocale)
  • De vrais tests d'utilisateurs

L'étape suivante consiste donc à faire appel à un partenaire qualifié et expérimenté en matière d'accessibilité internet afin de faire monter en compétence les équipes digitales et éditoriales

Une solution innovante respectant les normes WCAG et RGAA

Ipedis accompagne depuis 2006 les organisations dans l’application des normes d’accessibilité numérique Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) à travers:

  • Audit de conformité
  • Assistance à maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’oeuvre
  • Accompagnement dans la création d’un schéma pluriannuel d’accessibilité
  • Création de guide de bonnes pratiques à destination des équipes éditoriales, techniques et design
  • Mise en accessibilité des publication avec le PDF accessible et la plateforme PubliSpeak

Accessibilité des publications & décret de loi

 

Moïse Akbaraly

Moïse Akbaraly

Créée à l’initiative de deux passionnés, Ipedis est aujourd’hui une agence française de Digitale Publishing reconnue, experte en accessibilité numérique. Interface interactive, Digital Digest, PDF accessible, Ipedis propose des solutions adaptées à la transformation digitale des grandes entreprises telles que BNP Paribas, Publicis Groupe, Axa, Hermès, Air Liquide ou encore Bouygues. Ipedis s’appuie sur une solide équipe de 20 talents, tous portés par la même conviction : la technologie au service de l’innovation sociale.

Quels sont les 80 chiffres clés de l'accessibilité numérique en France des sites e-commerce et institutionnel ?

DÉCOUVREZ LES 80 CHIFFRES CLÉS DE L'ACCESSIBILITÉ NUMÉRIQUE EN FRANCE