Accessibilité

Accessibilité Web : 10 Questions et Idées Préconçues

Par Géraldine Nebout, le 30 octobre 2020 à 14:00

Vos interrogations sur l’AY11 demeurent toujours en suspens. Normal, avec la masse d’informations qui circulent sur le sujet.

Ah oui, désolé... AY11 signifie accessibilité numérique pour les intimes. Preuve que c’est un élément encore méconnu.

L’accessibilité numérique veut que tous les services de communication en ligne soient accessibles aux personnes, qu’ils soient en situation de handicap ou pas. Ce concept a un potentiel énorme pour réduire les clivages sociaux et économiques.

Et de nombreux autres enjeux en découlent, si l’on considère la partie légale. Les entreprises sont en effet confrontées à un problème d'accessibilité encore plus pressant, puisqu’aux États-Unis, l’ADA (Americans with Disabilities Act) a enregistré un nombre sans précédent de poursuites judiciaires liées à l'accessibilité du web.

L’affaire doit être prise au sérieux par les entreprises françaises afin d’éviter les sanctions lourdes imposées par le décret du 25 juillet 2019. Car malgré cette hausse des plaintes, certains mythes en la matière persistent.

Zoom sur 10 questions et idées reçues mises en lumière dans cet article.

Nouveau call-to-action1/ Je vais devoir compromettre le design et les fonctionnalités de mon site

Accessibilité et design peuvent aller de pair, mais encore faut-il user de la bonne stratégie. C’est-à-dire inclure l’accessibilité dans la conception du site dès le départ.

Une stratégie d’accessibilité réussie entre dans une démarche de qualité globale avec son lot d’avantages en matière de performance et d’expérience utilisateur.

Plus le site est performant, plus il est optimisé efficacement en matière de référencement naturel et d’ergonomie.

2/ Il n’y a pas de référentiel sur l’accessibilité web en France

L’État a mis en place le Référentiel national RGAA pour aider les entreprises à se conformer aux règles et normes  d’accessibilité numérique.

Or, 64 % des entreprises ignorent l’existence de ce document de référence, basé sur les critères internationaux WCAG.

3/ - Je suis une petite entreprise, je ne risque rien

Vous êtes un petit magasin familial, il est clair que vous êtes tranquille ; les principales cibles des plaignants sont surtout les grandes entreprises. 

Halte ! Ce type de réflexion risque de vous coûter cher, même très cher.

Effectivement, d’un point de vue légal, tout baigne dans l’huile pour vous. Mais qu’en est-il de l’aspect économique ?

En omettant de travailler votre UX ainsi que votre infrastructure technique et digitale, vous perdez une énorme opportunité : des clients potentiels. Ça, c’est l’envers du décor !

Pour résumer : une société, petite ou grande, qui respecte les règles d’accessibilité web des sites a tout à gagner à attirer un plus grand nombre de personnes sur son site.

Bon à savoir

 

La création d’un site internet accessible dès le départ, bien référencé par les moteurs de recherche, avec un code HTML propre est beaucoup plus efficace, et surtout moins coûteux et complexe à créer que de tout refaire.

4/ On s'en occupera lors de la prochaine refonte de notre site

La refonte de sites web est un projet conséquent et plus vous attendez, plus de larges segments de la population manquent la possibilité d’interagir avec vous.

Par conséquent, vous perdez des clients en cours de route. Et comme nous l’avons mentionné en haut, plus ça sera complexe et long, plus ça coutera cher.

5/ Il n'y a aucune contrainte légale

À en juger le rapport de l’OPIIEC, 72 % des entreprises du service numérique ignorent les risques associés aux obligations légales en matière d’accessibilité.

Alors que l’article 47 de la loi n° 2005-12 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées est clair sur le sujet :

« Les services de communication publique en ligne des services de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent doivent être accessibles aux personnes handicapées ».

6/ Mais l'accessibilité ne cible que les entités publiques… Non ?

Oui, encore avant le 24 juillet 2019, on pouvait s’en réjouir. Mais avec le décret paru au Journal officiel le 25 juillet, le secteur privé n’a plus le choix. Il faut impérativement se conformer aux standards d’accessibilité web depuis le 1er octobre 2020 ; date de mise en vigueur du Décret de loi avec notamment la publication de la déclaration d’accessibilité et le schéma pluriannuel.

Plus d’un millier de sociétés françaises sont concernées, notamment les entreprises générant un chiffre d’affaires annuel de 250 millions d’euros.

7/ Cela ne nous concerne pas, nous n’avons pas de boutique en ligne

Certaines industries sont plus touchées que d'autres, dont celles qui font partie intégrante de notre vie quotidienne. Comme le retail, notamment, puisque le volume d’achats via les boutiques e-commerce augmente inévitablement en cette ère numérique.

Les autres secteurs concernés :

  • Alimentaire
  • Divertissement/loisirs
  • Voyage/médical

Mais ici, ce n’est pas une question de vente. Le but est de mettre votre site à jour sur les critères d’accessibilité web pour toucher le plus grand nombre, ce n’est pas une option pour se donner bonne conscience. C’est avant tout un droit fondamental pour les citoyens.

Ainsi, vos clients n’ont pas besoin de se déplacer pour obtenir des informations sur votre emplacement ou vos heures d'ouverture par exemple puisqu’ils peuvent rapidement les trouver sur votre site web

8/ Ce n'est pas notre marché cible

Quel que soit votre public cible, il peut être composé de certaines personnes avec des déficiences.

Vous avez le choix, soit en tenir compte, soit perdre des clients potentiels et s'exposer à des sanctions légales.

Selon Forbes, le marché des personnes en situation de handicap peut être estimé aujourd'hui à 1,3 milliard de clients potentiels.

Beaucoup de ces individus passent par internet pour effectuer leurs achats et pour s’informer.

C’est une formidable opportunité pour vous ! Être un leader dans votre secteur et promouvoir les valeurs de la RSE en créant une expérience universellement accessible qui accueille tous les acheteurs.

9/ L'accessibilité coûte cher

Si vous travaillez votre stratégie d’accessibilité numérique avec méthode, vous parviendrez facilement à réduire les coûts liés au projet.

Pour cela, vous devez envisager cette opération dès la conception du site selon un cahier des charges précis. Vérifiez que les règles d’accessibilité web soient intégrées dans toutes les étapes du projet : création des maquettes, développement, testing et validation.

10/ L'accessibilité est compliquée à mettre en place

Vous pouvez mettre à jour l'accessibilité de votre site web par vous-même, mais le processus consomme du temps et des ressources précieuses.

Le bon partenaire technologique peut rendre ce processus plus aisé.

Déléguer cette mission vous permet de bénéficier des compétences d’experts déjà qualifiés et opérationnels.

L’avantage économique est également notable avec en plus la possibilité de vous consacrer pleinement à vos activités qui génèrent votre chiffre d'affaires.

Ouf ! Il était temps de démystifier ces croyances aveugles.

Tout ce que vous avez appris dans cet article vous permettra de faire un bond décisif dans votre stratégie d’accessibilité. Mais aucune garantie que le projet fonctionne, sans le bon accompagnement.

Pour vous aider, Ipedis propose des services, solutions et technologies d’assistance conformes aux standards d'accessibilité web établis par le WCAG (Web Content Accessibility Guidelines) 2.1, RGAA (Référentiel général d’amélioration de l’accessibilité) 4.0 et ADA (American Disability Act).

Accessibilité des publications & décret de loi

Géraldine Nebout

Géraldine Nebout

Créée à l’initiative de deux passionnés, Ipedis est aujourd’hui une agence française de Digitale Publishing reconnue, experte en accessibilité numérique. Interface interactive, Digital Digest, PDF accessible, Ipedis propose des solutions adaptées à la transformation digitale des grandes entreprises telles que BNP Paribas, Publicis Groupe, Axa, Hermès, Air Liquide ou encore Bouygues. Ipedis s’appuie sur une solide équipe de 20 talents, tous portés par la même conviction : la technologie au service de l’innovation sociale.

Quels sont les 80 chiffres clés de l'accessibilité numérique en France des sites e-commerce et institutionnel ?

DÉCOUVREZ LES 80 CHIFFRES CLÉS DE L'ACCESSIBILITÉ NUMÉRIQUE EN FRANCE