Accessibilité

Accessibilité Web : Normes et Bonnes Pratiques à Respecter

Par Moïse Akbaraly, le 13 octobre 2020 à 12:57

Rendre un site accessible est beaucoup plus simple qu'on ne le pense ! En effet, l’objectif est facilement atteignable si vous prenez en compte les normes et bonnes pratiques existantes en amont. Voici les clés pour améliorer votre niveau d’accessibilité sur le web.

Nouveau call-to-actionPourquoi se conformer aux normes et bonnes pratiques pour des sites accessibles ?

Un site 100 % accessible permet d’offrir un accès équitable à l’ensemble des utilisateurs, et ce, quelle que soit leur situation.

L’accessibilité numérique répond à l’enjeu de citoyenneté ; l’objectif est d’aligner ses engagements sociétaux avec sa politique et sa stratégie digitale afin que les personnes en situation de handicap se sentent réellement intégrées - que ce soit sur l’aspect social, culturel ou professionnel.

L’accessibilité numérique entre dans une démarche de qualité globale où une opportunité se présente pour augmenter l’efficacité d’un site web ainsi que l’expérience de l’utilisateur. Un site internet plus performant offre une meilleure optimisation du référencement et de l’ergonomie.

À lire également Les 10 meilleurs conseils pour améliorer l'accessibilité numérique de son site web

 

Quelles sanctions en cas de défaut de conformité ?

 

Le décret n° 2019-768 du 24 juillet 2019 veut que tous les services de communication soient 100 % accessibles au public en ligne. Depuis le 1er octobre 2020, chaque entreprise ou entité, qu’elle soit publique ou privée, risque une amende 20 000 euros en cas de défaut de conformité sur les supports internet, extranet et intranet.

Pour éviter les sanctions et améliorer l’accessibilité du site, il est obligatoire de publier les éléments suivants :

  • Une déclaration de conformité attestant l’état du service de communication en ligne par rapport à l’obligation d’accessibilité (niveau de conformité RGAA)
  • Les sources d’évaluation conduisant au niveau de conformité
  • La liste des parties non accessibles accompagnée des motifs du non-respect des exigences en matière d’accessibilité en présentant le cas échéant les alternatives accessibles
  • Un lien vers le schéma pluriannuel de mise en accessibilité

Quelles sont les règles d’accessibilité numérique et comment s’y conformer ?

Image illustrant les règles d’accessibilité numérique et comment s’y conformer

Les WCAG 2.1, cadre légal international

Pour rendre votre site web accessible à tous vos utilisateurs, le World Wide Web Consortium (W3C) a émis une série de recommandations appelées les WCAG. Les critères imposés par l’organisme de normalisation web sont considérés comme la norme mondiale pour la conception de sites et de supports web accessibles.

La plus récente publication des WCAG est la version 2.1. Les critères WCAG 2.1 s’articulent autour des 13 thèmes suivants :

  • Images
  • Cadres
  • Tableaux
  • Couleurs
  • Liens
  • Consultation
  • Multimédia
  • Scripts
  • Éléments obligatoires
  • Présentation
  • Navigation
  • Formulaires
  • Structuration de l’information

Ils sont répartis en 3 grandes catégories : développement, éditorial et graphisme.

Le RGAA, le référentiel national français

Le RGAA (Référentiel général d’amélioration de l’accessibilité) est élaboré à partir du WCAG pour se conformer aux obligations légales du décret de juillet 2019 et à la directive européenne de 2016.

Pour déclarer votre site conforme aux normes d’accessibilité, voici les bonnes pratiques à adopter :

  • Échantillonner des pages référentes de votre site, notamment un panel des pages les plus importantes et obligatoires (Home Page, contact, mentions légales, page accessibilité dédiée…) et à fortiori, à fort trafic.
  • Faire un audit de ces pages afin d’évaluer la conformité aux critères d’accessibilité applicables du RGAA 4.0, de niveau AA
  • Définir une déclaration d’accessibilité comprenant les éléments suivants : 
    • Le résultat de l’évaluation avec l’état de conformité du site web
    • Un lien vers le schéma pluriannuel de mise en accessibilité
    • Une liste des contenus non accessibles (avec les raisons du non respect des exigences : contenus exemptés, dérogation, ...)
    • Un moyen de signalement des difficultés rencontrées liées à l’accessibilité avec le contact dédié (référent de la publication en ligne, communication, …)
    • La possibilité pour la personne lésée de saisir le Défenseur des Droits si pas de réponse ou de solution apportée en voie de recours
  • Ajouter un lien dédié à l’accessibilité dans le footer
  • Proposer des pages d’aide à l’utilisation des composants complexes
  • Permettre aux utilisateurs de contourner les difficultés avec une solution alternative par exemple pour une carte de géolocalisation : il est recommandé de proposer les adresses physiques présentes sur la carte dans une page HTML annexe ou dans un PDF accessible.

 

La première des règles est la directive à suivre pour bien respecter la mise en accessibilité. En effet, tous les critères AA du RGAA doivent être pris en compte. Autrement dit, il le site doit atteindre au moins une mesure proche de 100 % en termes de conformité.

Les mesures de conformité sont définies par les statuts suivants :

  • Conforme (C)
  • Non conforme (NC)
  • Non applicable (NA) ou Non testé (NT)

Toute dérogation est représentée par la lettre D.

Avec la vérification de la conformité des contenus, la gestion des dérogations complète la procédure de mise en conformité.

Les différentes étapes de mise en accessibilité

Image illustrant les différentes étapes de mise en accessibilité

Créer des outils numériques accessibles dès le départ

Les outils numériques, pensés pour tous, doivent être efficaces sur tous les aspects : technique, ergonomique et éditorial - sans besoin d’adaptation !

Plusieurs solutions sont possibles telles que le grossissement des caractères, les logiciels de relecture, la retranscription instantanée de l’audio et l’assistance technique à l’utilisation de l’outil.

Voici les principales aides techniques disponibles pour pallier le handicap :

  • Sous-titres
  • Reconnaissance vocale
  • Grossisseurs d’écran
  • Navigateurs textuels
  • Synthèse vocale
  • Plage braille
  • Claviers spéciaux et souris adaptées

À savoir, l’utilisation de ce type d’outils apporte une solution pratique en complément, mais ne va pas être aussi efficace qu’un site développé selon les standards WCAG. Autrement dit, ces outils ne fonctionnent pas correctement sans un respect rigoureux des normes WCAG ou RGAA

Évaluer le niveau d’accessibilité de votre site web

Utiliser des outils d’analyse de l’accessibilité web

L’utilisation d’outils comme IBM Accessibility Checker, Wave, Accessibility Developer Tools (plugin Chrome), Light house, Axe, Contrast Checker peut vous aider à identifier certains problèmes d’accessibilité numérique. Au quotidien, cela peut être une aide précieuse des équipes de développement. Toutefois, ces outils ne remplacent pas un audit par un expert accessibilité. Le score obtenu par ces outils est un indicateur mais n’est pas représentatif du niveau réel d’accessibilité d’un support.

Le user testing

Le user testing consiste à faire appel à des personnes via des plates-formes correspondant à votre cible pour tester le potentiel d’accessibilité de votre site.

C’est en effet une bonne pratique de faire tester son site par des « experts non-voyants ». Mais pour renforcer votre stratégie de mise en accessibilité, il est préférable de solliciter les services d’un partenaire qualifié et expérimenté en matière d'accessibilité web.

Faire appel à des experts en accessibilité web

Les robots étant limités dans leur potentiel de vérification, il est indispensable d’avoir recours à une intervention humaine !

Pour garantir la mise en accessibilité de votre site internet, un expert vous apportera des solutions personnalisées dans toutes les étapes de votre évaluation. Il pourra vous accompagner à réaliser plusieurs types de vérifications :

  • La conformité au référentiel des services numériques via des audits manuels
  • L’identification des erreurs ergonomiques et/ou éditoriales, pour un contenu accessible
  • La pertinence d’alternatives

Ipedis a développé sa propre solution à travers une méthodologie rigoureuse et industrialisée de mise en accessibilité.

Afin de vous accompagner dans votre stratégie d’accessibilité numérique, nous proposons des outils et technologies d’assistance respectant les directives et standards d'accessibilité web établis par le WCAG (Web Content Accessibility Guidelines) 2.1, RGAA (Référentiel général d’amélioration de l’accessibilité) 3.0 et ADA (American Disability Act).

Spécialistes de l'accessibilité numérique, nous mettons également à disposition une offre conseil unique pour aider les entreprises à se mettre en conformité suite au décret de la loi 2019.

Nouveau call-to-action

 

Moïse Akbaraly

Moïse Akbaraly

Créée à l’initiative de deux passionnés, Ipedis est aujourd’hui une agence française de Digitale Publishing reconnue, experte en accessibilité numérique. Interface interactive, Digital Digest, PDF accessible, Ipedis propose des solutions adaptées à la transformation digitale des grandes entreprises telles que BNP Paribas, Publicis Groupe, Axa, Hermès, Air Liquide ou encore Bouygues. Ipedis s’appuie sur une solide équipe de 20 talents, tous portés par la même conviction : la technologie au service de l’innovation sociale.

Quels sont les 80 chiffres clés de l'accessibilité numérique en France des sites e-commerce et institutionnel ?

DÉCOUVREZ LES 80 CHIFFRES CLÉS DE L'ACCESSIBILITÉ NUMÉRIQUE EN FRANCE