Accessibilité

Comment Pérenniser Votre Stratégie d’Accessibilité Web en 7 points-clés ?

Par Moïse Akbaraly, le 18 novembre 2020 à 17:26

Vous êtes prêt à lancer votre stratégie d’accessibilité numérique. Excellente initiative, mais avez-vous les bons ingrédients pour que celle-ci dure sur le long terme ?

En effet, rendre son site web accessible c’est bien, le maintenir dans la durée est une autre paire de manches.

Ce que vous devez faire avant toute chose, c’est de vous documenter sur le sujet afin d’élaborer un projet efficace, et qui fonctionne sur la durée. 

Découvrez les 7 points-clés pour pérenniser sa stratégie d’accessibilité web.

Nouveau call-to-action1/ Consacrer un budget à l’accessibilité web


À l’instar du SEO ou encore du tracking, l’accessibilité numérique (AN) est un concept à part entière auquel il faut dédier un budget prévisionnel. Cette opération demande une préparation rigoureuse pour tirer pleinement parti des avantages de l’AN et obtenir le meilleur ROI.

Comme tout projet lors de la phase de conception, il est important d’anticiper en amont les prérequis et les éventuels problèmes. 

D’abord, évaluer la complexité du projet car plus la préparation est effective en amont, moins la mise en application sera laborieuse, et a fortiori moins élevée sera la facture finale. Un site e-commerce qui possède plus de fonctionnalités nécessitera un budget plus conséquent qu’un petit site vitrine à contenu simple.

Il faut aussi se donner les moyens de mettre en place une véritable politique de mise en accessibilité numérique. L’objectif est de faire en sorte que l’ensemble des équipes (technique, commerciale, managériale…) travaille selon une base commune afin de simplifier les procédures tout au long du processus.

2/ Nommer un référent accessibilité

Pour réussir sa stratégie d’accessibilité, vous devez disposer des moyens humains nécessaires en plus des bonnes ressources matérielles.

Commencez par créer une Business Unit avec un référent accessibilité formé et qualifié, en accord avec la politique de l'entreprise.

Les missions de ce référent consisteront notamment à :

- Définir, mettre en œuvre et piloter la politique d'accessibilité numérique 

- Piloter la conformité au Référentiel Général d'Amélioration de l'Accessibilité (RGAA) ou aux normes Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 

- Accompagner méthodologiquement les directions et les business unit dans la prise en compte et le respect des règles accessibilité numérique

Plus spécifiquement, voici les principales responsabilités du référent : 

- Définition des besoins

- Constituer un comité de pilotage 

- Cadrer le projet et les objectifs à atteindre

- Définir les moyens à mettre en œuvre

- Identification des ressources et process

- Mapping des supports et des technologies utilisées – identification des services tiers

- Estimation des charges

- Planification 

En somme, il devra s’assurer que tous les produits et services digitaux fournis par l’entreprise répondent parfaitement aux normes de l’accessibilité selon le décret de juillet 2019.

3/ Établir des objectifs avec des indicateurs clés de performance (ICP) et un plan d'actions

Image illustrant l'établissement des objectifs avec des indicateurs clés de performance (ICP) et un plan d'action

Par analogie, le projet A11Y (accessibilité web) est comme s’engager dans un marathon : il faut savoir pérenniser ses actions dans la durée. 

Voilà pourquoi il est important de définir des objectifs raisonnables, en travaillant palier par palier.

Exemples d’objectifs : 

  • Convertir ses composants A11Y d'ici 6 mois sur X supports web 
  • Mettre en place des process opérationnels afin de rédiger des user stories A11Y
  • Inclure l'A11Y en amont avec les UX, designers et Product Owners

Cette étape doit être suivie scrupuleusement à tous les niveaux, c’est-à-dire l’aspect technique et fonctionnel, les supports numériques, mais aussi les ressources.

Qu’en est-il du plan d’actions ?

Afin de clarifier toutes les étapes nécessaires dans le cadre d’une stratégie digitale accessible, il vous faudra mettre en place un plan d’actions annuel en aval de l’évaluation d’accessibilité.

Bon à savoir

 

Les plans d'actions annuels accompagnent le schéma pluriannuel et recensent toutes les actions de mise en conformité numérique réalisées et à venir lors d’une année.

4/ Sponsoriser ses actions auprès des directions digitales et marketing

Dans de grandes entreprises aux process plus que complexes, il est indispensable d’avoir l’appui et le soutien des différentes directions. 

C’est d’emblée la responsabilité des décideurs de transmettre les informations aux diverses équipes au sein de l’entreprise.

Sans l’appui de la direction, il sera compliqué de pérenniser le processus de mise en accessibilité.

Le top management doit ainsi comprendre les avantages liés à ce projet pour pouvoir prêcher par l’exemple et œuvrer à l’amélioration de l’accessibilité numérique.

5/ Former ses ressources en interne

Vos équipes doivent pouvoir bénéficier de l’expertise d’un spécialiste pour les conseiller, les assister et leur proposer des formations utiles pour monter en compétences.

Cela concerne toutes les équipes au sein de votre structure :

- les développeurs

- les contributeurs

- les graphistes

- les Product Owners

- les équipes marketing

En outre, il n’est pas négligeable de créer un parcours d’onboarding en incluant l’accessibilité web. On pourra par exemple affecter un jeune développeur tout juste embauché à des missions liées à l’accessibilité numérique pendant la phase d’intégration et d’acclimatation à son nouvel environnement professionnel. Et faire travailler toutes ses ressources dessus.

6/ Utiliser des outils de vérification et de suivi

Image illustrant l'utilisation des outils de vérification et de suivi

Les outils de vérification permettent de mesurer l’accessibilité numérique d’un site pour le rendre accessible.

Pour assurer une accessibilité web optimale, l’évaluation doit cibler toute la partie technique, ergonomique et éditoriale.

Une opération à mettre en place dès le départ, aussitôt que les composants sont créés et intégrés, pour maîtriser les coûts du projet. Le tout réalisé selon une fréquence régulière pendant toute la durée des opérations. 

Concrètement, effectuer des audits trimestriels sur des échantillons comportant les dernières fonctionnalités et composants.

Pour la partie technique, commencer par des check réguliers assurés par les développeurs en interne avec des outils spécifiques.

Et concernant la partie contenu et rédactionnelle, celle-ci nécessite une intervention humaine par l’intermédiaire d’un content manager ou responsable éditorial.

Une fois les « petites » vérifications effectuées, une ultime vérification globale des critères d’accessibilité devra être réalisée avant la mise en ligne.

7/ Travailler avec des prestataires e-accessible friendly

Une bonne pratique dans la mise en place d’une stratégie d’accessibilité web durable est d’intégrer l’accessibilité numérique comme critère dans les appels d’offres et dans la sélection de prestataires externes. 

Par exemple avec les CMS, les outils de chat, les outils d’envoi d’emailings ou encore pour le choix de l’agence qui refera votre vitrine web.

Vérifiez les intégrations de services tiers sur votre site ainsi que leurs politiques pour assurer la mise en conformité.

Vous savez maintenant quoi faire pour mettre en place une campagne d’accessibilité numérique efficace sur le long terme. L’application de ces méthodes peut prendre un certain temps malgré une feuille de route précise et détaillée.

Ne vous découragez pas, sachez bien vous entourer. Rien ne vous empêche de vous lancer si vous possédez des ressources adéquats et de l’expertise nécessaire. 

Réfléchissez-y et privilégiez la solution la plus sûre : l’accompagnement d’experts déjà qualifiés et opérationnels.

Ipedis, spécialiste en accessibilité web depuis plus de 15 ans, dispose des meilleures ressources et techniques pour vous aider dans votre projet à tous les niveaux.

Testez votre accessibilité numérique

 

Moïse Akbaraly

Moïse Akbaraly

Diplômé de l’ESC Rennes et de l’Open University, Moïse co-fonde Ipedis avec Jackir en 2006. Après une expérience à Londres dans la gestion d’actifs, Moïse reprend du service au sein d’Ipedis en 2012 pour diriger les équipes conseils et commerciales. Il accompagne au quotidien les clients pour améliorer l’accessibilité et faire bouger les lignes dans l’intérêt du plus grand nombre. Il réinvente la proposition de valeur pour ancrer l’accessibilité dans les enjeux d’aujourd’hui et demain. Co-fondateur et Directeur associé, il dirige les équipes Conseil, Marketing et Commerciale.

Quels sont les 80 chiffres clés de l'accessibilité numérique en France des sites e-commerce et institutionnel ?

DÉCOUVREZ LES 80 CHIFFRES CLÉS DE L'ACCESSIBILITÉ NUMÉRIQUE EN FRANCE